Tu n’as pas fait d’école d’art ? 12 raisons de t’en foutre

Tu n’as pas fait d’école d’art ? 12 raisons de t’en foutre
16 août 2021 Marie Bambelle
In Mindset

Chez de nombreu·x·ses illustratrices et illustrateurs autodidactes, le fait de ne pas avoir fait les “bonnes études” est une énorme complexe, voire même un blocage psychologique. Comme iels n’ont pas été en école de beaux-arts, iels ont l’impression d’être condamnés à ne jamais trouver leur style artistique, à ne pas pouvoir vivre de leur passion pour le dessin.

Heureusement, il n’est pas du tout obligatoire d’avoir fait des études artistiques pour réussir à trouver son style de dessin puis devenir illustrat·eur·ice professionnel·le ! Voici 12 raisons qui font que tu devrais t’en foutre de ne pas avoir fait d’école d’art.

 

Sources : Certains points que je détaille dans cet article proviennent des entretiens que j’ai mené auprès de personnes ayant suivi un cursus en école d’art et des témoignages d’illustrateurices. Ce ne sont pas des affirmations gratuites.

Pourquoi ce n’est pas grave de ne pas avoir fait d’études artistiques ?

Parce que les écoles d’art ne sont pas parfaites

En effet, quand on n’a pas eu la possibilité de mener des études de dessin ou d’illustration, on peut vite les idéaliser. Mais si on lit les témoignages des anciens élèves, les écoles d’art sont loin d’être parfaites.

1 – C’est cher

Il existe quelques école d’art publiques en France. Mais nombreuses sont les écoles privées où les frais de scolarité s’élèvent à plus de 8000€ par an, voire plus !

2 – Une machine à broyer l’égo et la confiance en soi

La plupart des personnes que j’ai interrogé et qui ont suivi des études artistiques en ont quelques regrets. En effet, elles se sont surtout retrouvé confronté à des professeurs qui – visiblement – avaient manqué la distribution de bienveillance mais avaient pris du rab de snobisme : commentaires sexistes, critiques floues, commentaires assassins…

Sur le sujet, je vous encourage à aller lire la série Popi aux Beaux-Arts de Julie Zu. Dans le même style, @artbyjuliet avait également créé un post sur son audition d’entrée en école de dessin. Je n’ai pas réussi à le retrouver sur son feed, mais je vous spoile la fin : ça ne s’était pas très bien passé.

3 – Un formatage au “Beau”

Être noté·e sur ses créations est vraiment quelque chose qui me questionne. En effet, est-ce que l’art n’est pas justement l’occasion de prendre toutes les libertés ? On peut partir loin dans la philo, mais je trouve qu’une note attribuée par UN SEUL professeur ne veut pas dire grand chose.

4 – Un manque de modernité et d’ouverture d’esprit

Certains styles sont encore très mal vus et regardés de haut comme par exemple le manga. Alors même si les choses ont tendance à évoluer, les écoles d’art restent encore un lieu attaché aux arts dits “traditionnels” et à une certaine idée de la culture qui repousse les goût “populaires”.

5 – Création de complexes et de mal-être

De nombreux professeurs en école d’art restent assez traditionnels et éloignés du champ du développement personnel. Ainsi, ils véhiculent auprès de leurs élèves des idées fausses qui peuvent créer des blocages et des croyances limitantes. Par exemple, le mythe le plus cité par les personnes que j’ai interrogé est : “Vous ne réussirez pas. Les artistes sont forcément malheureux et doivent en chier”.

(Là, je suis en train de hausser les yeux au ciel tellement fort que vous devez m’entendre !)

Mais j’ai déjà écrit ce que je pense sur le sujet alors allez lire cet articles sur les mythes sur les artistes à oublier d’urgence.

6 – Des lieux élitistes

L’inscription étant sur dossier, les écoles d’art n’acceptent pas tout le monde. En fait, il faut même avoir déjà un book pour y entrer  ! Et ceux dont le book ne convient pas ? Qui juge que leur art est moins bon que celui de ceux qui passent ?

Ainsi, les écoles d’art se basent sur une notion de “talent” (et vous savez ce que je pense du talent…) super élitiste et qui exclu d’emblée la diversité des productions et des points de vue.

7 – Des lieux sexistes, LGBTQ+phobes, racistes, grossophobes, classistes…

Le compte Les mots de trop a mené une enquêtes sur plusieurs mois et partagé de nombreux témoignages sur les discriminations en école d’Art (attention : c’est violent à lire).

Parce que les Beaux-Arts n’enseignent pas tout !

8 – Les logiciels de dessin

De nombreuses personnes que j’ai interrogé m’ont confié n’avoir reçu aucun cours sur les logiciels de dessin numérique lors de leurs études artistiques et le regretter. Ainsi, les cours restent encore centrés sur la pratique traditionnelle du dessin, sans suivre les évolutions techniques / technologiques. Pourtant de nos jours il est indispensable de savoir utiliser Photoshop, Illustrator, Procreate…

9 – La réalité de la vie professionnelle

De nombreux sujets sont enseignés en école d’art : le dessin, le modèle vivant, la sculpture, le graphisme…

Mais absolument pas la réalité de la vie professionnelle. Les personnes que j’ai interrogé m’ont TOUTES dit la même chose : elles sont sortie sans réelles compétences professionnelles. Parmi les choses qu’elles n’avaient pas appris, elle m’ont cité :

  • répondre à une commande client
  • fixer des tarifs justes
  • la règlementation/le droit/les statuts des artistes
  • organiser sa vie professionnelle lorsqu’on travaille seul·e (gérer l’administratif, la comptabilité, la gestion de la solitude…)
  • le démarchage
  • la création d’un CV artistique ou d’un portfolio en ligne
  • la vente de ses œuvres

10 – Trouver son style

Souvent les artistes qui regrette de ne pas avoir été en école d’art ont l’impression que ça leur aurait permis de trouver leur style de dessin. Eh bien je suis désolée de vous dire que non.

Les études artistiques enseignent la curiosité intellectuelle, les expérimentations, et une grande variété de techniques… Mais elles n’apprennent pas à trouver son style de dessin ! Et ça, TOUTES les personnes que j’ai interviewé me l’ont dit !

Parce que tu peux quand même devenir illustratrice même si tu n’as pas fait d’études artistiques

Eh oui ! Pour reprendre le titre de cet article, tu t’en fous de ne pas avoir suivi de cursus artistique car au final, tu peux faire sans. Voilà deux arguments supplémentaires !

11 – Je n’ai pas fait d’école d’art non plus

Et je suis loin d’être la seule ! En fait, il existe même de très nombreu·x·ses illustrateurices qui ont tout appris par elleux- même. Iels avaient des métiers complètement différents et ont réussi à faire de leur passion pour le dessin leur nouvelle réalité professionnelle !

12 – On vit à une époque où c’est facile d’apprendre soi-même

Sérieusement, aujourd’hui, tout est trouvable en ligne. Par exemple, j’ai appris les bases du dessin sous Photoshop, la construction d’un logo, d’une charte graphique, le découpage d’une BD, la création d’un site…

Alors ne laisse pas la croyance que c’est indispensable d’avoir été accepté en école d’art t’empêcher de vivre ton rêve !

Et n’oublie pas que BAM ! ma formation pour trouver ton style de dessin sort dans moins d’un mois ! Alors inscris-toi sur la liste d’attente pour y avoir accès en avant-première ET à tarif réduit !

 

 

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*