Tu n’as aucun talent (et c’est tant mieux)

Tu n’as aucun talent (et c’est tant mieux)
2 août 2021 Marie Bambelle
In Mindset
le talent ça n'existe pas BD

Aujourd’hui, un article pour encourager celleux d’entre vous qui aimeraient trop savoir dessiner mais qui pensent n’avoir aucun talent. Celleux qui essayent mais qui ont peur de ne jamais progresser parce qu’iels n’ont pas de talent. Je vous rassure tout de suite : pour moi le talent n’existe pas. Je vous explique pourquoi.

le talent ça n'existe pas BD

Le talent c’est quoi ?

Je sais qu’on dirait le début d’une légende urbaine sur le bac de philo, mais je vous promets que j’ai des choses à dire sur le sujet (et en moins de quatre heures !) ;).

Allez, vous connaissez mon amour des définitions. Alors, qu’est-ce que le talent ? Eh bien selon Wikipédia, le talent c’est « la capacité d’un individu à exceller dans une activité particulière ».

Dans l’imaginaire collectif, le talent est quelque chose d’inné, une aptitude quasi surnaturelle qu’on sait faire dès le berceau. Dans le milieu artistique, la référence ultime c’est Mozart, qui composait des symphonies à 5 ans. Ou Picasso qui a inventé un mouvement artistique à 26 ans.

Mais si on y réfléchit deux minutes, on se rends bien compte qu’il y a un vrai problème à considérer le fait d’être bon·ne dans son art comme étant un « don du ciel », apparu par magie. Surtout si on souhaite apprendre une quelconque compétence artistique.

Le problème avec le « talent » : si on n’en a pas alors pourquoi s’emmerder ?

Effectivement, si on pousse le raisonnement « le talent c’est inné » à son terme, la déduction logique c’est : « Je ne suis pas née en sachant dessiner, je suis nulle. Alors pourquoi essayer puisque ça n’en vaut pas la peine ? ».

Et ça me brise le cœur de savoir ça car je sais que de nombreuses personnes s’empêchent d’être créatives sous prétexte qu’elles ne sont pas douées.

En gros, voir le talent comme un don de naissance décourage de tenter quoi que ce soit ! Et même si on dépasse les blocages mentaux qui font penser « Ça ne sert à rien », cette vision des choses décourage de persévérer à la moindre petite difficulté.

Toujours pas convaincue ?

Alors je te ferais remarquer que la définition ne parle pas du tout de capacités innées. Juste de « capacité à exceller ».

D’ailleurs, les neurosciences le prouvent. Dans une interview pour Brut, Samah Karaki (neuroscientifique et fondatrice du Social Brain Institute) explique qu’il n’y a aucune étude qui prouve que le talent soit inné !

Le « talent » serait-il dans les yeux de celleux qui regardent ?

En réfléchissant sur la question, j’ai réalisé que les artistes qu’on considère comme très talentueux aujourd’hui ne l’étaient pas forcément à leur époque. Deux exemple : Van Gogh. Le facteur Cheval.

Est-ce qu’au fond, le « talent », ce ne serait pas simplement remplir les canons de beauté d’une époque ? Répondre aux attentes de la société en matière de « beau » ?

Mais alors, qu’est-ce que c’est, le talent ?

Je vais vous répondre avec deux citations que j’aime beaucoup et qui reflètent exactement ma pensée.

D’abord une citation de Jacques Brel : « Le talent, ça n’existe pas. Le talent, c’est d’avoir envie de faire quelque chose ». En gros, si on est assez intéressé·e par un sujet, au point par exemple d’avoir envie de prendre les crayons, on finira par avoir du talent dans ce domaine.

D’ailleurs, c’est confirmé par Samah Karaki. Dans son interview, elle explique que le « talent » est en fait un subtil mélange de confiance en soi (croire qu’on peut apprendre) et de pratique (BEAUCOUP de pratique) (je résume).

Ce qui me fournit la transition parfaite pour la citation suivante. Elle est de Georges Brassens : « Sans technique un don n’est rien qu’une sale manie ». En gros, le talent, c’est surtout l’entrainement et la pratique.

Pour résumer : talent = volonté + travail.

Il faut arrêtez de dire aux artistes qu’iels ont du talent

Et je suis très sérieuse sur ce point. Car quand vous dites à une illustratrice ou un illustrateur : « Ohlala c’est magnifique, tu as tellement de talent », qu’est-ce que ça veut vraiment dire ?

Ca veut dire « Wahou, c’est très beau, quelle chance tu as de n’avoir rien fait pour ».

Eh oui ! Si le talent est inné, alors nous n’avons rien à voir dans la beauté de nos illustrations ! Et ça, c’est limite insultant quand on sait le travail qu’il y a derrière.

Féliciter un artiste pour son talent, c’est nier les années (les décennies) d’entrainement, de pratique, les heures passées dans le doute, les recherches infructueuses qui ont finalement mené à quelque chose. C’est effacer complètement le travail de réflexion, de combinaison et de composition mis en œuvre pour assimiler, digérer et utiliser ses compétences artistiques.

Parler de talent, c’est dire « Tu ne mérites pas ce que tu as ».

Et si on va jusqu’au bout : « Puisque c’est facile pour toi, pourquoi je te paierais ? ».

Que dire à la place ?

Quelques idées pour remplacer le mot « talent » quand vous exprimez votre admiration à un·e autre artiste.

  • C’est magnifique, quel travail ça a dû être
  • Cette œuvre me procure [insérer ici une émotion ou un sentiment]
  • J’adore la manière dont tu as traité [insère ici un des aspects de l’œuvre que tu admires particulièrement]
  • Ton dessin embelli ma journée
  • Merci de créer du beau
  • Prends tout mon argent !

Tu n’as aucun talent mais tu as un cerveau

Et c’est une super nouvelle !

Car selon les théories implicites de l’intelligence (développées notamment par la psychologue Carol Dweck), le cerveau peut TOUJOURS apprendre si on l’en croit capable et que l’environnement est favorable.

Donc en fait, le simple fait d’être convaincu·e de pouvoir apprendre modifie votre cerveau et vous rends capable. C’est fou non ? De quoi se débarrasser vite fait de son syndrome de l’imposteur, non ?

Du coup, ces pensées parasites qui te font te dire « Suis-je assez douée ? », « Et si je n’avais aucun talent ? » n’ont plus de raison d’être !

Tu n’as pas de talent mais tu peux t’entrainer

Maintenant qu’on sait que le talent n’existe pas, que faire ?

Eh ben il est temps de se retrousser les manches et d’attraper ses crayons, ses feutres ou ses pinceaux. Parce que le « talent » n’a jamais rien été d’autre que du travail acharné déguisé en facilité.

Je suis convaincue d’une chose : on ne devient bon qu’à ce qu’on répète. Alors oui c’est frustrant. Oui, je sais, c’est AUJOURD’HUI que tu voulais faire cette illustration magnifique que tu avais en tête. Mais si tu persévères, tu vas finir par y arriver. Dans tous les cas, il ne faut pas te laisser bloquer par l’impression que tu n’y arriveras jamais.

De toute façon, tu ne peux pas ne jamais y arriver, car le « talent », c’est aussi le besoin de devenir meilleure à quelque chose parce qu’on aime ça.

Alors en fait, la seule question à te poser si tu espères apprendre à dessiner, trouver ton style ou te lancer dans l’illustration, ce n’est pas : « Ai-je assez de talent ? ». C’est : « Est-ce que j’aime suffisamment ça pour apprendre de dont j’ai besoin et y passer des heures par jour pendant des années ? ».

Si la réponse est oui, alors tu as tout ce qu’il faut.

Alors tu l’as, ton « talent ».

Psst… Tu as envie de recevoir des conseils sur l’illustration, des astuces dessin, des offres exclusives et des goodies une fois par semaine dans ta boite mail ? Alors inscris-toi à Bambelle BOUM !, la newsletter de Bambelle Illustration.

 

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*