Les 7 clés qui m’ont permis de trouver mon style de dessin

Les 7 clés qui m’ont permis de trouver mon style de dessin
16 mai 2022 Marie Bambelle

Aujourd’hui j’ai envie de partager avec toi les 7 astuces qui m’ont aidé à trouver mon style artistique et à passer de « j’ai un hobby » à « je suis illustratrice professionnelle » en moins d’un an (après avoir trouvé mon style).

Parce que si ça a fonctionné pour moi, il n’y a pas de raison que tu n’y arrives pas toi aussi. Alors c’est parti pour les 7 meilleurs conseils que je peux te donner pour trouver ton style de dessin.

1 – Oublie la technique

Je SAIS que  tu as l’impression que la technique, c’est LA solution pour enfin résoudre tous tes problèmes créatifs, et notamment la recherche de ton style graphique.

Mais crois moi , c’est faux.

Car tout ce que fait la technique, c’est formater tes idées et ton regard. Ce qui est donc exactement le contraire de ton objectif c’est à dire : “trouver ton style”.

Parce que “trouver ton style de dessin”, c’est justement te créer un trait unique qui fera qu’on saura immédiatement que c’est TOI l’artiste derrière tes illustrations. Et donc, le formatage technique n’est pas forcément une très bonne idée.

Pour ma part, c’est quand j’ai lâché l’idée de tout dessiner parfaitement et que j’ai arrêté de me répéter en boucle « Je ne sais pas dessiner les mains/les pieds/les voitures/… » que j’ai ENFIN pu me rendre compte de l’évidence et me dire :

OK je ne sais pas les dessiner anatomiquement. Mais est-ce qu’on reconnait ce que c’est ? Oui ? Alors ça roule.

Et c’est ce que je t’encourage à faire ! Si tu ne sais pas dessiner un élément, fais de ton mieux et passe au reste de ton dessin !

Et n’oublie pas : ce que tu prends pour un “défaut” peut en fait, au yeux des autres, constituer un élément indéniable, marquant et adorable de ton style artistique !

2 – Rappelle-toi qu’en art, on a tous les droits

Il n’y a qu’à regarder les peintures des peintre·sses du passé pour s’en rendre compte. Monet, Van Gogh, Valadon, Lempicka, Kahlo… Tu crois qu’iels se sont soucié de savoir si iels avaient “le droit” ? Si “ça se fait” ?

Non, et HEUREUSEMENT ! Sinon, beaucoup de chef-d’oeuvres n’auraient jamais vu le jour et les peintres et peintresses n’auraient jamais trouvé leur style si spécifiques !

Alors si tu as envie de peindre les arbres en violet, le ciel en orange ou les portraits à l’envers, fais le !

Qui va t’en empêcher ? La police de l’Art ?

Ce qui va t’aider à trouver ton style, et surtout ce qui va permettre aux autres de reconnaitre tes oeuvres entre mille, c’est TON goût, TA vision, TES envies, TES valeurs.

Pas celles du « bon goût », du réalisme, du “on a toujours fait comme ça donc je dois aussi le faire”.

Alors en Art comme en Mai, fais ce qu’il te plait !

3 – Ne te focalise pas sur l’exactitude et la ressemblance

Personnellement, j’ai longtemps été bloquée par des complexes liés à ma technique.

Je n’arrivais pas à dessiner la perspective, les plis des vêtements, l’ombrages et l’éclairage, les scènes de nuit, les scènes à plusieurs plans, les mouvements…

Si c’est ton cas, une erreur à ne pas commettre est de te limiter à ce que tu sais faire. Les personnages tout seuls au milieu de la feuille, les dessins simples. Parce que ça, c’est rester dans ta zone de confort et ça ne va pas t’aider du tout à trouver ton style.

Mon conseil, c’est de te lancer, d’essayer quand même et de voir ce qu’il se passe.

De mon côté, j’ai bien été obligée de trouver une solution car j’étais incapable de gérer la frustration de ne pas pouvoir dessiner ce que je voulais et de devoir me cantonner à des dessins que je trouvais nuls.

Du coup, j’ai essayé quand même.

Et qu’est-ce qu’il s’est passé ?

Et bien ma manière de styliser certains éléments est devenue une part intégrante de mon style. Par exemple, mes personnages ont souvent de très gros pieds et de très grosses mains car à force de les voir comme ça dans mes dessins, j’ai fini par bien les aimer (alors qu’à la base je les dessinais comme ça parce que je n’avais aucune idée de comment faire autrement).

4 – Accueille les ratés comme de bonnes nouvelles

Tu sais ce que c’est la « sérendipité » ?

C’est le fait de trouver par hasard une chose qu’on ne cherchait même pas. Souvent, c’est même quand on cherche autre chose. Tu veux des exemples célèbres ? On peut citer les inventions du micro-onde, de la pénicilline, ou encore le velcro comme étant dues au hasard (= l’autre nom de la sérendipité).

Et bien les ratés en dessin, c’est exactement pareil : l’occasion de découvrir une nouvelle manière de représenter quelque chose et, si cette nouvelle manière te plait, de pouvoir l’inclure de manière définitive dans ton style.

C’est pour ça que je t’incite toujours à faire autant d’expériences dans ton carnet de croquis ! Parce que plus tu dessines, plus ces “heureux accidents” peuvent se produire et plus tu as de chance de développer ton style artistique unique.

Alors célèbre tes ratés !

5 – T’entourer de citations inspirantes

A force de faire des efforts, j’ai fini par faire une liste de toutes les phrases qui m’ont aidé (et m’aident encore) à progresser au quotidien.

J’en ai de plusieurs catégories : sur le dessin/l’illustration pure, mais aussi sur la motivation, l’organisation, les progrès, la gestion du temps… Voici mes préférées :

  • “Mieux vaut fait que parfait” : une citation qui m’a aidé à combattre mon perfectionnisme et à continuer à avancer même si je n’étais pas à 100% satisfaite de mes dessins.
  • “Un jour, ça sera facile” : j’ai commencé à me répéter cette phrase en boucle après avoir réalisé qu’on devient forcément bon·ne aux tâches qu’on répète encore et encore. Et pour trouver ton style artistique comme pour le reste, si tu continues à faire des efforts, un jour, ça sera facile.
  • Tu es ton plus beau projet” : la meilleure manière de réussir à atteindre tes objectifs (par exemple trouver ton style artistique) c’est de travailler sur toi. Parce que la seule et unique constante dans ton existence, c’est la cohabitation avec toi-même. Alors autant faire de toi ta priorité !
  • ” Commence aujourd’hui ce que tu veux faire demain” : j’y ai même consacré un article entier.
  • “Just show up” : “Au moins pointe-toi’. Il est impossible d’être motivé·e H24 dans la vie. On a toustes des jours où on a la flemme. Mais quand ces jours là m’arrivent, je fais ce que je peux, même si ce n’est que gribouiller dans mon carnet de croquis. Parce que quand on se pointe tous les jours, même un peu, le travail fini par avancer sans qu’on s’en rende compte ! Faire mon max, même les jours où mon max est petit, c’est comme ça que j’ai trouvé mon style de dessin.

6 – Pratique le développement personnel et applique le à ton art

Voici  mon dernier conseil et probablement qu’il te fait hausser le sourcil.

“Quel rapport entre “trouver mon style artistique” et le développement personnel ?” tu dois te demander.

Mais laisse moi t’expliquer : personnellement, c’est certes en dessinant beaucoup que j’ai fini par trouver mon style, mais AUSSI en pratiquant l’introspection, en m’interrogeant sur mon Ikigaï, sur mes valeurs, sur ce que je voulais transmettre et en souhaitant m’améliorer !

Parce que tenir un journal intime, pratiquer la méditation, croire en la Loi de l’Attraction (en gros m’informer et mettre en place des techniques de développement personnel), m’a permis de voir clair dans mes objectifs et dans la manière dont je voulais voir évoluer mon trait.

et enfin, mon dernier conseil :

7 – Agis avec méthode, dans le bon ordre.

Mais la chose qui m’a le plus aidé à trouver mon style de dessin, c’est la méthode que j’ai mise au point : faire un plan, classer mes actions dans le bon ordre et m’y tenir en pratiquant les bons exercices.

Cette méthode, je te l’enseigne pas-à-pas dans BAM. Je te guide à travers 3 phases pour te poser les bonnes questions, analyser tes bases et établir un plan d’action vers ton style de dessin.

Demande-toi un instant : Comment tu te sentirais si d’ici deux mois tu savais :

  • Dans quelle direction orienter ton travail ?
  • Comment créer des illustrations qui montrent ta personnalité et te ressemblent à 2000% ?
  • Créer sans recopier sur d’autres artistes ?

Excitée ? Heureuse ? Motivée ? Fière ? Soulagée ?

 

Je t’aide à trouver le tien aussi !

Clique ici pour savoir comment👉🏽. « Je découvre le programme ! »

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*